Mémoires de Wallonie

Les noms de rues de Louvain La Neuve

 
 
Navigation Parc scientifique Eintein Parc scientifique Eintein bâtiment Marc de Hemptinne
 
 
Les rues de Louvain-La-Neuve

bâtiment Marc de Hemptinne

plan détaillé bâtiment Marc de Hemptinne
1348 Louvain-la-Neuve Belgique

Hemptinne

Hemptinne (bâtiment Marc de) E8

Domaine universitaire.

Toponyme créé (toponyme indirectement descriptif).

*    Thème du passé universitaire.

*    Thème des toponymes descriptifs.

Marc de Hemptinne fut un pionnier de la physique moléculaire à Louvain, où il fut professeur de 1929 à 1972. Il peut être considéré comme le père du premier cyclotron belge et du cyclotron de Louvain-la-Neuve. Il a donné son nom au premier bâtiment académique construit sur le site de Louvain-la-Neuve (1973), qui abrite les départements de physique et de mathématique.

*   Marc de Hemptinne naquit à Gand, le 6 avril 1902. Ingénieur chimiste, il fait un doctorat en sciences à l’Université catholique de Louvain, et parfait sa formation pendant deux ans à Zurich dans un laboratoire de chimie-physique. Revenant à Louvain comme chargé de cours en spectroscopie, il se lance dans la voie de la recherche expérimentale. S’entourant de collaborateurs capables, il s’efforce d’explorer toute méthode expérimentale pour trouver de nouveaux résultats portant sur la structure des molécules.

Marc de Hemptinne souhaitait doter le département de physique de son université d’un cyclotron, projet qui connu un délai dû à la guerre, mais qui aboutit après celle-ci sous l’égide de l’Institut interuniversitaire de physique nucléaire, fruit d’une association entre le président du Fonds national de la recherche scientifique et lui. Il sut motiver son équipe pour construire avec les moyens du bord un cyclotron dans le nouvel Institut de physique du Parc d’Arenberg (Leuven). Il fit ensuite en sorte que le déménagement forcé du département vers Louvain-la-Neuve soit l’occasion d’un rebond pour son équipe.

Il sera aussi membre, puis président, du Conseil d’administration du Centre nucléaire de Mol. Profitant de cette position, il sensibilisera les pouvoirs publics et les milieux industriels à l’importance de la recherche et développement en physique nucléaire.

Distingué par de nombreux prix scientifiques, il est décédé le 1er avril 1986.

Bibliographie : J. Deutsch et P. Macq, Marc de Hemptinne, dans Physics Today, t. XL, n° 1, janvier 1987, p. 93 ; P. Marage, Éléments d’histoire du développement de la physique nucléaire et des particules élémentaires en Belgique, dans Histoire des Sciences en Belgique, 1815-2000, sous la dir. de R. Halleux, J. Vandersmissen, A. Despy-Mayer et G. Vanpaemel, Bruxelles, 2001, t. II, p. 85-108.

P. de la Vallée Poussin

→   Cyclotron.


   Vues: 151
Powered by Sigsiu.NET
 
 
 
 

Rechercher une rue

Envoyez vos photos !

La Fondation Wallonne